Simplifiez la gestion des protocoles de sécurité avec eProtocole

eProtocole vient apporter une solution dans la transmission des protocoles de sécurité du donneur d’ordres jusqu’au conducteur.

Le protocole de sécurité est un document obligatoire, dont l’absence peut entraîner des poursuites pénales. Il est pourtant mal géré par les entreprises. Partant de ce constat, la solution eProtocole est née en pleine crise sanitaire au travers d’une opération de solidarité.

Le protocole, c’est un peu la dernière frontière de la dématérialisation, et de la fiabilité des opérations de transport. La digitalisation de ces fichiers volumineux, laborieux à administrer et à transmettre aux conducteurs, et donc souvent obsolètes. Cette particularité de la sécurité des sites logistiques représente un besoin récurrent des entreprises. Dans une relation affréteur – affrété, la problématique est encore plus complexe.

Le bon protocole de sécurité, au bon destinataire, au bon endroit et au bon moment, telle est la promesse de eProtocole. Son objectif est de sécuriser les transporteurs, les commissionnaires et les chargeurs sur leurs obligations légales vis-à-vis des protocoles de sécurité. La solution informatique collaborative facilite la gestion des instructions entre les donneurs d’ordres, les transporteurs et les conducteurs.

Les conducteurs reçoivent les protocoles de sécurité sur leur smartphone

eProtocole dématérialise les protocoles de sécurité dans un environnement sécurisé. La solution permet aux entreprises de transport, comme aux donneurs d’ordres, de s’assurer que le conducteur a bien pris connaissance des informations de sécurité avant son intervention.

Les protocoles de sécurité sont partagés, mis à jour, diffusés entre acteurs de la supply chain. Les conducteurs peuvent recevoir, consulter et accuser lecture des fichiers reçus grâce à une application mobile. L’application géolocalise le conducteur : quand celui-ci arrive à une certaine distance (paramétrable) d’un site, le protocole est transmis via une notification sur son smartphone. Le chauffeur doit accuser réception.

La solution permet également de résumer le protocole (qui peut faire 20 pages ou plus !) en quelques instructions essentielles : l’équipement de sécurité, la vitesse limitée sur le site, etc. La synthèse tient sur un écran de smartphone.

Les entreprises se sécurisent dans la gestion et la transmission des protocoles

En arrière-plan, la plateforme eProtocole assure la gestion des documents. Les protocoles de sécurité sont numérisés puis mis à disposition des entreprises amenées à intervenir en chargement et/ou livraison. Ainsi, chaque acteur est rassuré quand à la bonne transmission des informations, diminue le risque d’accidents, et améliore la sécurité du site logistique.

Le donneur d’ordres transmet son ou ses protocoles à ses partenaires transporteurs et commissionnaires de transport. Ils pourront à leur tour envoyer les documents à leurs affrétés.

Résultat : nous arrivons à plus de sécurité pour l’ensemble des intervenants transport, avec une base de données unique, mise à jour continuellement. Chacun des acteurs du transport dispose d’un protocole de sécurité conforme, lisible, et ce, dans le respect de la loi.

Il faut rappeler, conformément aux dispositions de l’article L 4741-1 du Code du travail, que le défaut de protocole est un délit puni d’une amende de 10 000 euros.

Facebooktwitterlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *