Rétrospective du TRM

Face aux difficultés rencontrées durant cette année, le monde du transport de marchandises a montré une fois de plus son agilité et sa nécessité absolue.

Le profil des consommateurs a alors évolué et s’est tourné en masse, avec confiance, vers le commerce en ligne. De ce fait les livraisons dites du dernier kilomètre se sont multipliées avec toujours plus de qualité de service. Les rapprochements d’entreprises du transport se sont accrus de 52% par rapport à 2020, ce qui est un signe de vitalité du secteur.

Alors que pouvons-nous retenir du transport de marchandises sur 2021 ? Est-ce l’opportunité de nous retrouver enfin lors des évènements professionnels ? Les initiatives pour faire face à la pénurie de conducteurs ? L’évolution du coût du transport ? La digitalisation du secteur de plus en plus présente ?

La reprise des rencontres et des salons professionnels de la Supply Chain

Tout d’abord, nous avons eu la joie de pouvoir nous retrouver et nous rassembler autour de projets communs lors des différentes manifestations, et principalement depuis la rentrée :

  • Septembre 2021, le retour de la SiTL qui a pu avoir lieu dans des conditions d’une extrême prudence avec 550 exposants et 5 100 visiteurs.
  • En octobre, du 13 au 14, a eu lieu le rendez-vous d’affaires TOP Transport qui se tenait à Marseille.
  • En novembre, du 16 au 20, nous avons retrouvé Solutrans, qui a accueilli 50 000 visiteurs pour 1 000 exposants, un record.
  • La semaine suivante ce fut le tour du Supply Chain Event, qui s’est tenu Porte de Versailles à Paris, qui a reçu 3 500 professionnels de la Supply Chain.
solutrans sitl salon professionnels transport

De nombreuses occasions nous ont également permis de récompenser les innovations des entreprises et de féliciter le travail accompli par les acteurs du secteur, notamment Valérie Lassalle des Transports Lassalle, grande gagnante de l’élection du Transporteur de l’Année.

Un beau moyen de mettre en lumière ce métier si souvent décrié.

La crise sanitaire, quant à elle, a également mis en valeur ce métier et ses hommes. En effet, tous les acteurs et instances politiques ont pris conscience de la préciosité de tous ceux qui ont répondu présents durant cette crise, et qui sont également devenus indispensables à l’essor du e-commerce. Malgré cela, une pénurie de conducteurs demeure.

Quelles solutions face à la pénurie de conducteurs ?

Le secteur répond à ces difficultés en lançant des initiatives solidaires et positives ….

Ce n’est pas sans compter sur les initiatives positives et solidaires du secteur afin de rendre le secteur du transport et le métier de conducteur plus attractifs…

Zoom sur quelques-unes d’entre elles :

  • L’association Le Monde du Transport Réuni regroupe les acteurs de la profession voulant valoriser les métiers du transport et de la logistique et ainsi créer des synergies. Ils ont lancé une plateforme de recrutement dédié au transport avec letransportrecrute.fr.
  • La création de l’association OTREMENT Féminin qui ambitionne de valoriser le métier de conductrice tout en faisant tomber les préjugés.
  • L’OTRE quant a elle a lancée une campagne pour lutter contre l’image négative et asseoir la légitimité des transporteurs avec « Utile ce camion ! »

Les croissances externes dans le transport

Afin d’être de plus en plus compétitifs, les transporteurs trouvent aussi des solutions et savent se regrouper et ainsi mieux répondre aux exigences des chargeurs.

Par rapport à 2020 le nombre de fusions-acquisitions de transporteurs s’est accru de 52% avec 29 opérations de croissance externe. Il ne s’agit pas forcément de « gros qui avalent des petits », mais plus des complémentarités sur un plan géographique ou de métier.

Quelles évolutions pour le coût du Transport ?

Du côté des coûts du transport plusieurs faits marquants sont à noter : sur l’année 2021, le Comité National Routier évalue la hausse du prix de revient moyen (hors gazole) à 4,8%.

La hausse des matières premières

La hausse du gasoil de l’ordre d’un peu plus de 18% sur les 11 premiers mois de 2021 avec un pic de plus de 21% en octobre 2021 (source Comité National Routier) et quasiment 35% pour le GNV.

La hausse sur les pneumatiques qui ont augmenté de 3,1% depuis juin 2021.

La hausse des matériaux comme le bois, qui implique un déficit de palettes et une augmentation du coût de celle-ci.

Le transport par conteneurs

La désorganisation des chaines d’approvisionnement mondiales, suite aux confinements de 2020, a conduit à une hausse spectaculaire des coûts de transport maritime. En 24 mois le coût du transport d’un conteneur a été multiplié par 10. Le transport maritime de certains conteneurs peut coûter jusqu’à 20 000 €. Le coût de ce type de transport est parfois supérieur au coût du produit transporté.

De plus nous assistons à un engorgement des ports européens. A titre d’exemple le Port du Havre a connu à fin septembre une hausse de 31% de son trafic par rapport à la même période de 2020, avec 2,2 millions d’EVP (équivalent 20 pieds).

Et la digitalisation du transport dans tout cela ?

Elle continue à occuper bon nombre d’informaticiens de tout bords qui s’ingénuent à répondre au mieux aux attentes de plus en plus précises des chargeurs.

Lors des derniers salons et à la lecture des divers appels d’offres diffusés, la traçabilité ou visibilité du transport devient un véritable enjeu. Il suffit de remarquer les levées de fonds réalisées ces derniers mois par certains éditeurs de ce marché : Project 44, Shippeo, Atoptima, Wakeo, DDS Logistics, Searoutes, Sennder, …

Force est de constater que la digitalisation du transport routier de marchandises est un enjeu majeur des entreprises, qu’elles soient chargeurs ou transporteurs. D’ailleurs les difficultés rencontrées actuellement par les acteurs économiques et plus particulièrement ceux de la Supply-Chain sont révélateurs des besoins afin de mieux anticiper les points de blocage dans la chaîne.

Articles sur le même sujet :

Facebooktwitterlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *